4 points clés pour lancer son activité de conseil

Par défaut

Vous avez envie de vous lancer dans une activité de conseil ? Mais vous n’avez aucune idée sur les étapes à suivre ? Voici une liste de conseils que vous devez suivre pour être opérationnel rapidement tout en gardant en tête l’essentiel.

L’approche que je vais vous proposer concerne 4 étapes qui peuvent vous aider à atteindre rapidement vos objectifs. Et je vous conseille également de lire quelques ouvrages spécialisés dans l’entreprenariat qui offrent des idées différentes et intelligentes pour le développement de votre future entreprise.

Un cadre d’activité bien fixe

             Il est indispensable, dans un premier temps, de bien mettre en valeur les raisons et les objectifs pour lesquels vous avez envie de lancer l’activité de conseil indépendant. Cela peut être des objectifs d’indépendance, pour des horaires plus flexibles, pour un meilleur développement personnel, pour une action sociale, etc.

             Je vous conseille grandement de faire une liste contenant cinquante éléments au minimum. Des éléments qui correspond à toutes les choses que vous n’avez plus envie d’avoir ou ce que vous n’avez pas envie, à la manière dans vous allez passer vos journées. Listez toutes les choses qui vous semblent essentielles pour faire de ce défi professionnel un moment passionnant et motivant.

             Le mieux est de se tourner uniquement sur 5 axes qui vont représenter les raisons pour lesquelles vous vous lancez dans cette aventure. Ces raisons vous permettront de ne pas vous arrêter sur les difficultés et les périodes difficiles communes à tous les entrepreneurs. Bref, les raisons qui vous poussent à vous réveiller tous les matins, les raisons qui vous ont permis d’arriver à ce stade de votre vie.

             En faisant cela, vous aurez trois grands avantages. D’abord, vous pouvez affronter efficacement les moments de démotivation, car oui je vous promets qu’il y en aura pas mal au cours de votre aventure. Ensuite vous donnerez une véritable dimension personnelle à l’entreprise que vous créez. Et enfin, vous pouvez inspirer les autres, dont vos clients en faisant preuve de beaucoup de conviction.

             Cette étape est très importante, pourtant la plupart des consultants ne prennent pas le temps de le faire. Or, c’est la source d’une bonne image et d’une communication efficace avec vos clients potentiels. Je vous conseille même de vous isoler un peu dans un endroit inspirant afin de remettre en question vos priorités et répondre à toutes les questions fondamentales.

La source de développement

             Dans ce deuxième point, je vais vous faire découvrir 2 grands axes. D’abord vos compétences : techniques, relationnelles, organisationnelles. Il est en effet nécessaire d’avoir une vision bien claire sur vos forces ainsi que vos faiblesses. Le meilleur moyen pour y arriver c’est de demander le point de vue de personnes de confiance.

idea-1855598_1280

             Ensuite, il y a la compréhension du marché que vous souhaitez cibler. Je ne vais pas vous cacher qu’il sera nécessaire de trouver un moyen pour confronter votre segment. Vous ne devez pas encore définir les services potentiels, mais surtout essayer de comprendre les problèmes, les besoins et surtout les frustrations de vos prospects. Bien évidemment, je vous recommande de voir la problématique de votre service.

             Pendant la phase, il est important de savoir dans quels endroits et à quel genre d’évènements vos prospects se retrouvent. Voyez également les clubs auxquels ces derniers s’inscrivent, les sites et les magazines qu’ils lisent, le moment adéquat pour prendre contact avec eux. Si vous faites des enquêtes, conservez les discussions et le profil des personnes avec qui vous avez discuté.

             À ce stade, vous pouvez maintenant lier les compétences et les résultats que vous avez obtenus. Essayez de trouver le service qui sera en adéquation avec les besoins et les problèmes que peuvent rencontrer vos clients potentiels. Face à certains cas, il se peut que vous deviez utiliser des compétences supplémentaires. Vous pouvez donc choisir entre suivre une formation ou contacter un partenaire.

Un package bien simple

             Pour cette troisième phase, vous devez bâtir une présentation comprenant : les besoins et les problèmes de vos prospects, les solutions que vous pouvez apporter pour améliorer leur résultat et enfin les méthodes, les outils ainsi que les concepts qui peuvent aider les clients.

             Quand je dis présentation, je veux parler de slides visuelles et avec peu de textes. L’objectif est de tester la réaction des clients quand ils découvrent comment vous allez mettre un terme à certains problèmes. Trouvez les points où ils réagissent bien et les points où ils sont un peu méfiants. Vous pouvez même partager la présentation à plusieurs prospects pour confirmer les points positifs et les points négatifs.

             L’endroit idéal pour faire le test de package est d’aller à la rencontre des prospects pendant les évènements professionnels sur les thèmes spécifiques ou encore dans les lieux uniques comme les clubs sportifs ou encore les associations dont vous êtes membres. Basez vous des informations recueillies durant la deuxième phase pour identifier plus facilement les lieux que vous devez cibler.

La première mission

             Nous voilà enfin à la dernière phase. N’ayez pas peur, ce n’est pas la plus compliquée de toutes. La première étape est de trouver une prospect, d’entamer la discussion,  de lui faire comprendre l’intérêt de votre approche, de l’inviter à parler un peu plus des problèmes qu’ils rencontrent et de lui proposer une solution qui pourrait lui être utile.

calculator-178127_1280

             Durant ce processus, vous ne devez jamais oublier quelques étapes importantes. D’abord, sachez que l’objectif n’est pas de vendre votre mission, mais plutôt d’apporter une valeur à la clientèle. Faites en sorte que le client puisse ressentir cette approche dans le lien que vous essayez d’établir avec lui.

             Ne vous souciez pas encore du montant de la prestation, ce n’est pas vraiment la principale préoccupation dans cette étape. Voyez plutôt une autre finalité qui est d’obtenir soit des recommandations de la part de cette personne soit une liste de contact qui peut être intéressé par vos services.

             Le simple fait de prospecter, facturer, percevoir clairement la manière dont vous pouvez aider les clients sont des facteurs importants pour apporter plus de motivation à votre activité qui débute à peine.

             Quoi qu’il en soit, ces 4 étapes doivent être faites en moins de deux mois. C’est grâce à elles que vous pouvez créer une offre bien large se basant spécifiquement sur les problématiques de vos clients. Ainsi, limitez les frais de fonctionnement. Pour votre première mission, vous pouvez très bien avoir recours à un portage salarial.

             En ne sautant aucune étape, vous allez également avoir plus de recommandations nécessaires afin de vous diriger dans la bonne voie. C’est aussi à ce moment que vous aurez la confirmation sur le fait que vous voulez continuer ou arrêter cette activité. Et bien sûr, vous vous donnez toutes les chances d’obtenir d’autres missions de taille.

One Comment

  1. Bonjour, je suis très contente du travail que vous faites sur votre blog. Les conseils que vous offrez sont non seulement pertinents, mais également très efficaces et utiles. J’ai en effet quelques grandes expériences dans le domaine du conseil en management, et j’aimerais vraiment me lancer à mon compte. Comme vous l’avez dit, il y a plusieurs raisons qui poussent vers cette voie, moi ce sera plus la quête d’indépendance.

Laisser un commentaire