Gaspillage d’eau : pas pour moi

Par défaut

               La récupération d’eau est un processus qui consiste à utiliser les eaux de pluie pour certains usages et sous quelques conditions et techniques. Pour stocker l’eau de pluie, vous devez donc avoir les matériels nécessaires et suivre quelques étapes.

               En fait, le processus de stockage d’eau pour l’entretien du jardin est une pratique ancienne qui a perdu sa valeur il y a quelques années. Mais aujourd’hui, elle revient de plus belle. Si vous avez donc envie de faire des économies et entamer un geste écologique, il n’y a rien de mieux que la récupération d’eau de pluie.

eau-corps

Pourquoi faire ?

               L’eau n’est pas toujours facile d’accès. Spécialement pour les pays qui subissent des saisons sèches rudes et longues. Vous l’aurez remarqué, l’eau est une ressource menacée et est loin d’être illimitée. Pour pallier ce problème, vous pouvez très bien avoir recours à la récupération d’eau de pluie.

               En effet, en troquant l’eau du robinet pour l’eau de pluie vous faites des économies. Le premier est une ressource payante tandis que le deuxième non. Quand viendra le moment de payer la facture d’eau, vous serez surpris du bénéfice que vous avez fait grâce à cette simple opération.

               Comme je l’ai dit, l’eau est une ressource très précieuse. Il est donc de votre devoir de ne pas la gaspiller n’importe comment. Vous avez pris l’habitude de laver votre voiture ou d’arroser vos plantes de jardin avec de l’eau du robinet ? Arrêtez dès maintenant. Vous pouvez très bien vous passer de l’eau potable pour ces utilisations. En plus, il n’y a rien de mieux que l’eau de pluie. Vous ne le savez peut-être pas, mais elle est beaucoup plus douce que l’eau du robinet. Ce qui permet de préserver l’état de votre carrosserie et de donner plus de vivacité à vos plantes.

               La récupération d’eau de pluie aide à économiser l’eau, par conséquent, cela ménage les nappes phréatiques qui alimentent vos réseaux. Dans ce cas, le récupérateur d’eau de pluie permet aussi de limiter votre volume d’eaux sales à traiter. À terme, il diminue les investissements réalisés par la collectivité et également le volume de déchets dans les stations d’épurations dont l’élimination est encore problématique de nos jours.

               Le processus pour rendre l’eau non potable en eau potable est assez long et nécessite beaucoup d’énergie électrique. Il est donc évident qu’en utilisant l’eau de pluie vous évitez le gaspillage d’énergie. Alors qu’attendez-vous encore pour user de l’eau de pluie ?

Le processus

               D’une manière générale, le principe de la récupération d’eau de pluie est très simple à comprendre. Il s’agit de collecter en premier lieu l’eau qui tombe de la toiture d’une maison en la déviant vers des cuves de stockage grâce aux installations comme les gouttières.

               Bien sûr, avant que l’eau n’atteigne la citerne, elle devra passer par des filtres basiques pour être débarrassée de toutes les saletés, telles que les débris de feuilles ou encore les branchages. Cela évite non seulement la formation de vase dans la cuve, mais aide aussi a avoir une eau plus propre.

               Si vous utilisez une cuve enterrée, il faudra installer un système qui pompera l’eau afin de le rediriger vers les canalisations de votre maison. Quand la citerne sera pleine, un système de trop-plein s’occupera de l’évacuation d’eau vers les réseaux des eaux pluviales.

               S’il s’agit d’une cuve hors-sol, vous devez tout simplement installer un robinet pour pouvoir utiliser toute l’eau contenue dans la cuve pour vos usages extérieurs. Quand la cuve sera pleine, il faudra penser à couper la connexion entre le système de raccordement et la gouttière.

eau-copie

Pour quelle utilisation ?

               La première utilisation de l’eau de pluie est sans aucun doute l’utilisation externe. Il s’agit ici d’arroser les plantes du jardin, laver les voitures ou encore les vélos et certaines personnes s’en servent même pour remplir la piscine ou la mare. Bref, toutes les tâches externes qui ne nécessitent pas forcément l’utilisation d’eau potable.

               Mais l’utilisation de l’eau de pluie ne s’arrête pas là. Vous pouvez donc profiter d’un plus large usage. En plus de l’arrosage, vous pouvez donc remplir votre chasse d’eau, votre machine à laver. Et cette eau est également très pratique pour le lavage de sol.

               L’utilisation d’eau de pluie pour la consommation courante n’est pas encore très conseillée. Toutefois, si vous avez quand même envie de le faire, assurez-vous d’abord que l’eau soit potable avant de la boire ou de cuisiner avec. Pour cela, il sera nécessaire de consulter un professionnel.

Le choix entre les cuves

               Pour connaitre le type de cuve qui convient à vos besoins, vous devez d’abord connaitre la quantité d’eau dont vous aurez besoin et l’utilisation principale de l’eau récupérée. Ce n’est qu’ensuite que vous pouvez décider s’il faudra installer une cuve hors-sol ou une cuve enterrée.

               La cuve de récupération hors-sol est adaptée pour les foyers qui prévoient d’utiliser l’eau de pluie uniquement pour l’arrosage et les lavages en extérieurs. Ce système récupérateur d’eau est le plus simple de toutes. Vous n’aurez même pas besoin de compter sur un professionnel, de plus ce système n’est pas du tout couteux.

               Il vous suffira alors d’acheter une cuve de récupération d’eau de pluie pour ensuite le connecter à la gouttière grâce à un kit spécial que vous retrouverez dans tous les magasins de bricolage. Mais sachez que l’eau qui atterri dans votre cuve doit toujours être filtrée. Si vous avez bien suivi, j’ai déjà expliqué le pourquoi de cette procédure un peu plus haut.

               Si vous craignez le faux pas esthétique de ce système imposant, faites comme moi et installez-le derrière des plantations. Vous pourrez par exemple opter pour des haies d’hibiscus. Quoi qu’il en soit, il faudra toujours faire en sorte que la cuve soit accessible car à un moment, vous allez devoir y brancher un tuyau d’arrosage ou y placer un arrosoir.

               Si l’usage va jusqu’à l’utilisation interne, il faudra envisager d’acheter une cuve enterrée. Contrairement au premier, ce système est assez complexe et vous aurez donc besoin de l’assistance d’un professionnel. C’est ce dernier qui s’occupera de creuser le trou, mettre la cuve en terre et raccorder tout le circuit d’eau.

               L’eau doit toujours être filtrée. Mais pas que. Vous aurez aussi besoin de mettre un système d’aération est un indicateur de niveau. Si la citerne se vide, il faut faire en sorte que le réseau d’eau potable prenne le relais. Et pour empêcher la communication entre les deux réseaux, vous devez aussi installer un système anti-retour.

One Comment

  1. J’ai envie d’installer un récupérateur d’eau de pluie dans ma maison et j’aimerai te demander si je dois recevoir une autorisation venant du maire avant de pouvoir le faire. Merci beaucoup.

Leave a Reply