Les transports électriques à la mode chez les petits comme chez les grands

Par défaut

A la base, les transports électriques ont pour objectif de limiter les impacts de la pollution sur notre environnement. Mais l’essor de ces moyens de déplacement a donné naissance à des solutions originales et ludiques qui suscitent un engouement irrépressible. On parle d’objets de glisse urbaine, un mode de transport à la pointe de la tendance.

La trottinette électrique

Ce moyen de transport est économique. Recharger la batterie à bloc ne demande que quelques centimes tandis que l’achat représente environ deux mois de dépenses automobiles. La e-trottinette permet d’emprunter les itinéraires les plus courts pour dire adieu aux retards. Il existe des modèles pliables que vous pouvez facilement emmener dans les transports en commun, au bureau, au café… et bien sûr, les soucis liés à la recherche d’un parking ne se posent pas.

transports électriques

Hoverboard

Futuriste et ergonomique, le hoverboard permet d’atteindre les 16 km/h. Une batterie chargée à 100% assure une autonomie de 1h30 à 3 heures. L’utilisation de ce moyen de transport est vraiment simple : on se penche en avant ou en arrière en fonction de la direction à prendre. Adieu les embouteillages et bonjour la modernité écologique !

Monocycle électrique

Egalement nommé gyroroue, le monocycle électrique prend l’apparence d’une roue gonflable qui assure un niveau de confort élevé. Il se conduit sans les mains pour une sensation de liberté décuplée. Compact, il s’emporte dans tous les lieux clos (l’encombrement est relativement similaire que si vous preniez un sac à dos). Il ne faut pas négliger l’aspect économique : pas d’assurance ni de location de parking à payer. De plus, il suffit de quelques centimes pour charger complètement la batterie.

Segway

Le gyropode est une belle innovation qui plaît aux amoureux de la liberté. Il est utilisable partout, incluant les zones piétonnes. Il faut toutefois préciser que les piétons sont prioritaires sur les espaces qui leurs sont dédiés et qu’en ce sens, le segway ne doit pas rouler à plus de 6 km/h. Il supporte un poids compris entre 45 et 118 kg. Rouler en gyropode est possible dès 14 ans, à condition d’être accompagné.

A partir de 16 ans, le segway se manie sans besoin d’assistance. La recharge se fait par le biais d’une simple prise. Comptez 2 à 3 heures pour pouvoir vous servir de votre segway sur une journée et prévoyez 8 heures pour recharger entièrement la batterie. Chaque recharge assure une autonomie de 40 km. Le gyropode peut rouler sous une pluie fine mais il n’est pas assez étanche pour circuler sous une averse.

Leave a Reply